Destination Wedding Thaïlande :

Une expérience dépaysante et enrichissante

Pour votre #mariage, vous aspirez à un dépaysement total, d’une destination au bout du monde, de spots #paradisiaques et de découvertes surprenantes ?

Ne cherchez plus !

Avec mon équipe, je vous emmène pour un séjour de rêve vers une destination #coupdecoeur : La Thaïlande !

Mais avant de se lancer dans une aussi grande aventure qu’est un mariage de destination, il est essentiel de bien se renseigner sur la culture locale mais aussi les différentes démarches à effectuer et qui varient d’un pays à l’autre.

Je vous ai donc préparé un article avec toutes les informations nécessaires pour projeter votre #destinationwedding en Thaïlande.

MARIAGE CIVIL, LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES :

La Thaïlande fait partie de ces pays ou il est possible et relativement facile de se marier civilement.

Les autorités locales sont compétentes pour célébrer votre mariage, quelque soit votre nationalité. et sans condition de résidence particulière. Toutefois, la loi thaïlandaise ne reconnaît un mariage légalement que s’il a été enregistré au District Office local (en thaï, Khet ou Amphur).

Les mariages reconnus légalement en Thaïlande sont reconnus valides dans la quasi totalité des pays du globe.

Une simple procédure d’enregistrement au bureau des affaires civiles et un certificat remis par l’Ambassade de France est nécessaire pour que votre union soit reconnue par l’État français.

Pour effectuer cette démarche, il faudra néanmoins compter une centaine d’euros payables obligatoirement sur place en monnaie locale, le Bath (THB).

Pour cette démarche, vous devrez fournir :

  • Photocopie du passeport et du visa en cours en double exemplaires.
  • Document légal certifiant la liberté de se marier ainsi qu’une traduction certifiée conforme (originaux et copies pour chaque document)
  • Ou un certificat de décès ou de divorce ainsi qu’une traduction certifiée conforme (originaux et copies pour chaque document).

Toute la procédure est réalisée en thaï mais il est autorisé de se faire assister par un interprète/traducteur.

Un témoin est nécessaire mais il peut s’agir de n’importe qui dans le District Office : un des fonctionnaires par exemple.

Attention, de même qu’en France, la Thaïlande a ses propres règles :

  • L’âge minimum légal pour se marier est de 17 ans. Néanmoins, jusqu’à l’âge de 20 ans, un accord écrit des parents est indispensables.
  • Aucune des deux parties ne doit être engagée dans un mariage avec quelqu’un d’autre.
  • Le temps d’attente imposé pour les veuf(ve)s et divorcé(e)s est de 310 jours.
  • les couples homosexuels ne peuvent malheureusement toujours pas se marier en Thaïlande
  • Enfin, se marier en Thaïlande ne vous permet pas pour autant d’obtenir la nationalité Thaïlandaise.

MARIAGE LAÏQUE OU RELIGIEUX :

En Thaïlande le mariage religieux n’a aucune valeur légale ni signification juridique.

Les thaïlandais sont majoritairement bouddhistes, cela représente 95% de la population. C’est pourquoi nous trouvons en Thaïlande de très nombreuses représentations bouddhistes. Cette religion a un très fort impact sur la vie quotidienne de la population thaï.

En Occident, l’attrait des couples souhaitant se marier en Thaïlande ne réside pas moins dans les paysages de carte postale de cette destination que dans la volonté de s’immerger dans la culture et les traditions locales, en célébrant leur union à travers une cérémonie bouddhiste.

Qui dit cérémonie bouddhiste, dit moines bouddhistes. Ces derniers, vêtus de leurs “trisivaras” oranges bénissent le couple pour lui apporter bonheur et chance tout au long de sa vie maritale.

La mariée et le marié devront faire acte de bonté en offrant aux moines un repas somptueux dans la matinée du jour de leur mariage. Les moines sont invités en nombre impair, généralement au moins 3 et 9 au plus.

Les moines reçoivent de l’argent dans des enveloppes (car ils ne sont pas censés toucher de l’argent directement), en guise de remerciement pour leur rôle.

La cérémonie se déroule selon un fil et des rites très précis :

  • LES PRIÈRES : Une série de prières bouddhistes est dite afin de chasser les mauvais esprits, des rites animistes sont pratiqués, le couple est agenouillé pendant 30 minutes devant les parents et les aînés qui peuvent être assis sur le sol ou sur des chaises.
  • LES CHANTS SACRES : Les moines ordonnés chantent des textes sacrés afin de bénir le couple.
  • LES OFFRANDES : Le don est une notion très importante pour les bouddhistes et surtout pour les occasions spéciales comme le mariage.

Il est donc coutume de faire des offrandes aux moins, destinées à honorer Bouddha.

Généralement, on offre des fruits, des gâteaux, des bougies et de l’encens

  • LA CÉRÉMONIE DU FIL (Sai Monkhon) & LA CÉRÉMONIE DE L’EAU (Rod Nam Sang) : Le couple est agenouillé sur un piédestal, les mains jointes. Des symboles spirituels sont dessinés par les moines sur le front du couple avec de la pâte blanche, puis ils placent des guirlandes de fleurs drapées autour du cou, et des couronnes de fil de coton blanc placés sur leurs têtes. Un fil blanc les relie afin de symboliser leur lien.

Le doyen de la famille, à l’aide d’eau et de fleurs, offre sa bénédiction au couple.

Un fil blanc est ensuite attaché aux poignets du marié et de la mariée afin de leur apporter chance, prospérité, bonheur… Il s’en suit chaque invité, qui effectuera ces mêmes gestes accompagnés d’une enveloppe d’argent.

Enfin, pour vivre votre rêve jusqu’au bout, la cérémonie se terminera en musique, avec des danseurs traditionnels.

LA RÉCEPTION :

Pour votre banquet de mariage, deux options s’imposent généralement :

  • Un hôtel
  • Une villa privatisée

Le déroulement traditionnel du banquet et de la soirée ne sont pas si différents de notre coutume.

Les thaïlandais privilégient les grands buffets afin que personne ne manque de rien tout au long de la soirée.

Les discours des proches, la musique et la danse et la bonne humeur générale font le reste.

Toutefois, la France reste l’un des rares pays ou l’on passe à table tardivement et ou la fête s’éternise.

Il est donc important de savoir qu’en Thaïlande, le repas commence communément à 18h et que la soirée s’achève à 00h.

Les règles thaïlandaises sont assez strictes et ces critères difficilement négociables.

LES ANIMATIONS :

Pour animer votre soirée, vous pourrez laisser libre cours à vos envies, mais attention, certaines animations sont soumises à autorisations, tout comme en France, et notamment pour tout ce qui relève des spectacles pyrotechniques, comme les feux d’artifice, les fireshow ou les envolées de lanternes.

Beaucoup d’hôtels et de conciergeries privées les interdisent, même en contrebas de leur domaine, sur les plages.

Enfin, pour tout ceux qui rêvent d’une arrivée à dos d’éléphants, il est bon de rappeler que l’animal est sacré en Thaïlande, et que le pays est par ailleurs, très engagé dans leur défense et leur protection (ce que je respecte profondément).

Cette idée n’est donc pas du tout au goût des thaïlandais, qui plus est lorsque la demande émane de touristes.

Mais plusieurs sanctuaires d’éléphants jalonnent le pays ou il est possible de les admirer.

LES ACTIVITÉS DURANT VOTRE SÉJOUR :

La Thaïlande est un pays riche de paysages captivants et de culture. Impossible de vous ennuyer pendant votre séjour !

Visite de temples, découverte d’une forêt d’hévéas et de cascades, safari de la jungle en quad, cours de cuisine locale, croisière en voilier traditionnel et cours de plongée, séances de massages thaïs, il y en a pour tous les goûts !

Cet article vous a donné le goût de l’évasion ?

Vous pouvez retrouver notre offre dédiée et découvrir l’étendue de nos services ici: